CULTURE

ASSA est un vieux Ksar de pierres sombres, fondé au XIIIème siècle par le Saint conquérant Sidi Yazza Ou Idha. On sait que c’est d’ASSA que les fondateurs des centres religieux et intellectuels de la région du Draa, qui allaient devenir le berceau de plusieurs dynasties du royaume chérifien.

Le tombeau du marabout précurseur Sidi Yazza Ou IHDA, est toujours vénéré par les habitants de l’oasis, arabes, berbères et harratines. C’est avec l’accord d’un marabout local que son fils, Ali Ben Azza, alla s’installer à Tissint pour fonder une zaouïa. Sidi Yazza Ou IHDA mourut en 727 de l’hégire à Assa. Les bâtiments de la zaouïa, dans l’ancien ksar aujourd’hui en ruines, sont encore relativement bien conservés (travaux de réhabilitation et de restauration en cours par l’APDS : Agence de Promotion et de. Développement des Provinces du Sud).Au dessus, des centaines de koubhas indiquent les tombes de 366 saints qui vécurent et enseignèrent à la zaouïa pendant presqu’un millénaire.

 

LE FOLKORE

LE COSTUME TRADITIONNEL

DANSE AHWACH

POESIE HASSANIA

TBOURIDA

HAUT